#NP King Krule « The OOZ »

Publicités

MAIS, T’ES QUI TOI? #10 Malik Djoudi

« Tu sais, j’ai peur de rien, à part du vide, qu’il anime mes lendemains ». Non, Malik Djoudi n’a peur de rien et son premier album vient combler un vide dans le paysage français. Un romantisme de dandy pas trop sûr de lui, qui convoque Christophe, Sébastien Tellier et William Sheller, une voix qui flotte dans les airs tout près de Connan Mockasin, une sourde intensité mélodique qui trouble à la manière de Blonde Redhead, une intimité dont James Blake a retrouvé le secret… Et des mots en français qu’il manie avec grâce et candeur, sur une trame électro pop toute aussi épurée.

Ni vraiment musique de club, ni simplement variété française, Malik Djoudi trace une chanson électronique qui réconcilie pop synthétique des années 80 et histoires d’opérations à cœur ouvert. Grand ouvert, quand un amoureux transi demande à une jolie fille de lui laisser « le temps d’apprendre tous les codes chics pour faire l’Américain », ou qu’il frime en Cadillac à Saint-Malo pour se donner de la contenance. Très grand ouvert quand il avoue « se surprendre à pleurer au cinéma ». Trop grand ouvert quand il doit affronter l’avancée du temps, la complexité des relations amoureuses…

Si Malik Djoudi a attendu ses 37 ans pour cette déclaration et le grand saut en français dans le texte, le Poitevin n’en est pas à son coup d’essai. Musicien autodidacte, il côtoie Klaus Blasquiz (Magma) pour des cours de chant à l’Atla (Ecole des Musiques Actuelles). Depuis sa ville de Poitiers, il composera pour la télévision, la publicité et le cinéma. En tant que qu’auteur, compositeur et chanteur en anglais, il conduira plusieurs groupes pop-rock comme Moon Pallas, Alan Cock et Kim Tim. Avec eux, il a aussi mis en musique plusieurs pièces de Pierre Rigal, dont l’opéra-rock « Micro », ainsi que des créations de la chorégraphe Sabine Molenaar.

À travers les huit chansons de « UN », Malik Djoudi réalise une entrée sidérante dans le club de la pop tricolore, imposant une touche française qui n’appartient qu’à lui : élégante et vibrante, impressionnante et fragile. Moderne dans sa conception, fidèle aux instrumentations classiques, la pop charnelle de Malik Djoudi fait pleurer les machines en parlant de nos vies et de nos doutes, tout en rêvant d’Amérique et de grand amour. Les paradis perdus existent et n’ont rien d’artificiel. Malik Djoudi les a trouvés avec amour et sans violence, car il n’a peur de rien. À lui les beaux lendemains.

 

Un EP qui m’a foutrement bouleversé aux moments de mes premières écoutes en février dernier juste avant de le découvrir sur scène pour les Auditions des Inouïs du Printemps de Bourges et qui m’a donné envie de vous présenter plus en profondeur Malik Djoudi.

Nom complet: Malik Djoudi
Rôle dans le groupe: Auteur/compositeur/interprète/produecteur
Date de naissance:08/04/1979
Lieu de naissance: Poitiers
Taille: 1m83
Couleur des yeux: Marron
Couleur des cheveux: Auburn
Frères, sœurs: 6
Instruments joués: Guitare, clavier, voix
Formation scolaire: Bac L
Âge du premier concert: 14 ans
Passes-temps: Mon métier
Chanteurs favoris: Michael, Bob, Serge, Kendrick
Acteurs favoris: Niels Arestrup, Denis Lavant, Sean Penn
Actrices favorites: Yolande Moreau, Romy Schneider
Nourritures préférées: Asiatique et orientale
Boissons préférées: Vin rouge, mais aussi thym/miel
Vêtements préférées: Les miens 😉
Fruits préférés (mis à part l’ananas évidemment): Mangue, fruits de la passion
Groupe préféré: Blonde Redhead, Connan Mockasin…
Musicien préféré: Todd Trainer
Tu aimes: Le calme et la tempête
Tu n’aimes pas: L’injustice
Goût musicaux: Mélodiques et audibles
Ambitions personnelles: Être présent
Ambitions professionnelles: Ne pas me perdre.

 

Le premier album « UN » de Malik Djoudi est maintenant disponible sur le label Cinq7 (commander ici).

MAIS, T’ES QUI TOI? #9 Équipe de Foot

Équipe de Foot est un duo à la tête d‘une horde de mammouths et de petits félins. Alex #23 (guitare/chant) et Mike #19 (batterie/chant) révèlent une identité entre pop aux refrains entêtants et rock massif, parfois noise. Ils abordent leurs morceaux avec le flegme et le détachement de popeux britanniques mêlés à l’énergie de rockeurs américains débraillés. Les deux sportifs parlent de « pop de centrale nucléaire », ou de « foot indé » (pour les plus initiés).
Les thèmes de l’amour, du couple, de la vie à deux puis de la vie tout seul sont abordés par Équipe de Foot à travers des textes pudiques mêlant poésie extraite du quotidien et sincérité crue imposée par le réel.
Le duo n’envisage qu’une seule manière d’interpréter la complexité de ses thématiques : un enchevêtrements d’extrêmes, de soupirs et de cris, de joie et de détresse, de son puissant et de mélodies lumineuses, de dissonances et d’autoroutes en Ré majeur.
Repéré par le groupe Odezenne en 2016, Équipe de Foot se retrouve propulsé en première partie du trio français lors de sa tournée à l’automne 2016.
Finaliste du Prix Ricard SA Live 2017, en à peine un an, Équipe de Foot s’est produit dans des lieux aussi prestigieux que l’Elysée Montmartre (Paris), l’Aéronef (Lille), le Café de la Danse (Paris), le Bikini (Toulouse), le festival This Is Not A Love Song (Nîmes) et également en Angleterre, en Belgique et en Suisse.
Alex et Mike ont la dalle et sortent aujourd’hui leur 1er album « Chantal », qui succède à leur EP paru il y a un an. Un LP de centrale nucléaire, aux influences de centrale nucléaire. Le duo s’y épanouit tout en intensité, reprenant les thèmes chers à la pop british, mais scandés depuis un bombardier. Un univers façonné d’amour, celui que l’on perd, celui qui nous quitte, d’horizons vides, de renaissances et d’évidences. À Équipe de Foot le soin d’en extraire des singles massifs, prégnants, et définitivement puissants. Le groupe offre ici un premier album qui affirme une écriture incarnée, intime, déroulant un rock à la fois délicat et redoutable.

 

Et sinon, c’est qui vraiment Équipe de Foot ?

MICHAËL MARTIN
Rôle dans le groupe: Batterie et superbes choeurs magnifiques et un peu de piano des fois.
Date de naissance: 13 Août 1985
Lieu de naissance: Villeneuve sur Lot
Taille: 6m40
Couleur des yeux: j’arrive pas à voir d’ici.
Couleur des cheveux: Châtains
Frères, sœurs: Oui, plusieurs. Bisous à eux.
Instruments joués: Batterie, guitare, basse, pleins de trucs.
Formation scolaire: Pas grand chose, j’ai un Bac L et après j’ai fait une Fac de philo.
Formation professionnelle: Des trucs nuls dans des usines.
Âge du premier concert: 14 ans, c’était chouette.
Passes-temps: Jouer gavé à la console.
Chanteurs favoris: Kurt Cobain, Ben Gibbard, Mark Oliver Everett et Alexandre Cabanac dit « le renard ».
Acteurs favoris: C’est pas très original mais probablement Matthew McConaughey parce que quand même voilà Interstellar j’ai pleuré et True Detective, c’était ouf.
Actrices favorites: J’ai pas vraiment d’actrice préférée, mais y a pas longtemps j’ai vu Annie Hall et la meuf qui joue dedans est vraiment méga trop forte.
Nourritures préférées: Le canard en général, n’importe quel bout de canard. Je pourrais manger un canard vivant que je croise dans un parc ce serait méga bon de ouf je suis sûr.
Boissons préférées: Le Coca c’est méga bon voilà oui.
Vêtements préférées: J’ai deux t-shirts Harry Potter que j’aime vraiment très fort.
Marques de cigarettes préférée (si tu fumes): Je ne fume plus depuis bientôt 4 ans et j’en suis très heureux, mais avant je fumais des Camel Essential.
Fruits préférés (mis à part l’ananas évidemment): J’ai pas de fruit préféré par contre je déteste gavé l’ananas, genre gavé gavé (désolé, vous vous êtes supers par contre).
Groupe préféré: Nirvana ou les Beatles je dirai.
Musicien préféré: Alexandre Cabanac, dit « le renard ».
Tu aimes: Ma zouz, le canard et la ps4.
Tu n’aimes pas: Les cuillères en bois, c’est un truc de ouf, je les déteste.
Goût musicaux: J’aime la musique bien.
Ambitions personnelles: Finir entièrement The witcher 3.
Ambitions professionnelles: Avoir un article dans New Noise et jouer à la Maroquinerie (franchement je demande pas grand chose).

ALEXANDRE CABANAC
Rôle dans le groupe: Je compose des chansons d’amour parce que v’la comment c’est important l’amour.
Date de naissance: 23 septembre 1984, c’était un dimanche.
Lieu de naissance: Mont de Marsan #quatrezéro.
Taille: 168,5 cm (le 0.5 cm est important).
Couleur des yeux: Marron mais marron joli, c’est ma zouz qui me l’a dit.
Couleur des cheveux: Transparents.
Frères, sœurs: Un frère. Big up fréro!
Instruments joués: Guitares : une Gibson ES330 baptisée Chantal que j’aime à l’infini ; une Gibson SG nommée Serge.
Formation scolaire: Fac d’arts du spectacle pour grandir.
Formation professionnelle: BTS Audiovisuel pour avoir un travail un jour.
Âge du premier concert: 17 ans avec mon premier groupe qui s’appelait Small ; notre Myspace doit encore exister.
Passes-temps: Je prends beaucoup le TGV.
Chanteurs favoris: Wow j’ai 1000 idées! J’en sors qu’une : j’adore la voix et la façon de chanter de Bobby Hecksher des Warlocks.
Acteurs favoris: Je me suis vachement désintéressé du cinéma ces dernières années. Je ne sais pas vraiment quoi répondre. Récemment j’ai trouvé que le type dans Manchester By the Sea était ultra fort.
Actrices favorites: À 14 ans je suis tombé amoureux de Natalie Portman dans Léon.
Nourritures préférées: Asiatique, depuis toujours.
Boissons préférées: J’adore le whisky, le whiskey et le bourbon.
Vêtements préférées: Je dois avoir 3 ou 4 vestes noires à capuche mais sinon j’aime les t-shirt avec des animaux.
Marques de cigarettes préférée (si tu fumes) : J’aime les cigarettes mentholées, ça te donne un air désinvolte alors que tu l’es pas vraiment.
Fruits préférés (mis à part l’ananas évidemment): La framboise. Les autres fruits, vous pouvez aller vous rhabiller.
Groupe préféré : Cette question est gavé trop difficile alors je vais botter en touche : un groupe québécois pas trop connu en France me touche énormément ; ils font pas du rock mais parlent beaucoup d’amour : Avec pas d’casque.
Musicien préféré: Michaël Martin.
Tu aimes: Ma zouz, les gens et la solitude.
Tu n’aimes pas: Les serpents. Franchement, ils pourraient tous mourir que je me sentirais plus léger.
Goût musicaux: Oui.
Ambitions personnelles: Trouver qui je suis.
Ambitions professionnelles: Que mon travail n’en soit plus un.

 

Le premier album « Chantal » d’Équipe de Foot est maintenant disponible (commander ici).